Fort-Morn est un royaume magique, inspiré de l'univers de J. K. Rowling sur Habbo.fr.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Les Esprits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abraxas WissenwaldZodiaque : Lion Messages : 37
Date d'inscription : 14/05/2017
Localisation : Wand Factory

Feuille de personnage
Nom du personnage: Abraxas A. Wissenwald
Âge: 123 ans
avatar
Admin
Admin
MessageSujet: Les Esprits   Mar 16 Mai - 22:39
Les Fantômes.



Devenir un fantôme est également une option pour les sorciers et sorcières désireux de "rester en vie" mais il est dit que c'est "une pâle imitation de la vie" et contrairement aux utilisateurs d'Horcruxes, l'ensemble de leur réceptacle est mort et donc seul reste leur âme et leur volonté, qu'ils ancrent sur terre sans pouvoir véritablement interagir avec elle, pendant que leur âme vogue vers une dimension "entre-deux mondes", ni vraiment vivants ni vraiment morts.
En somme, leur corps est mort et il se refusent à l'au-delà, à l'après. Ainsi, leur âme entre dans une autre dimension, entre les deux mondes, le ciel et la terre, et leur volonté, leur esprit ou leur conscience, réussit à revenir sur terre car telle est leur volonté la plus profonde et il leur est permis de revenir sous une forme éthérée et affaiblie, semble-t-il par magie, comme une empreinte de leur âme, ni vivante ni morte, ni âme ni corps, conservant la forme et les souvenirs de ce qu'ils furent bien que leurs sens soient, semble-t-il, un tantinet altérés.

Les fantômes sont donc les empreintes de sorciers décédés tels qu'ils étaient de leur vivant. Ils hantent les lieux où leur personne existait autrefois. Ils gardent forme humaine mais sont translucides, non corporels et peuvent flotter dans les airs ainsi que traverser les murs. Ils gardent les souvenirs de leur vie.
Les fantômes peuvent passer à travers des objets solides sans se blesser et sans les abîmer mais ils créent des perturbations dans l'eau, l'air et le feu. On remarque également qu'en présence d'un fantôme la température de l'air chute brutalement.
Leur apparition peut également teinter les flammes d'un feu en bleu. Enfin, lorsqu'un fantôme traverse une créature vivante, celle-ci éprouve une étrange sensation de froid intense, comme si on l'avait subitement plongée dans de l'eau glacée.
Ainsi, il semble que leur forme/masse éthérée aie des influences sur certains éléments physiques du monde, comme des ondes électromagnétiques, une sorte d'énergie, semble-t-il magique.

Cela est-il réservé aux sorciers ? Il semblerait que oui. Ce qui expliquerait que cette manifestation est davantage qu'une simple volonté puissante de se raccrocher au monde par peur de l'après, mais bien par une utilisation magique, qui apparaît grâce à cette volonté et fait des fantômes des créatures (et non des êtres) magiques, des esprits comme l'amour et la volonté de protéger quelqu'un semble créer de puissantes protections magiques qui ne semblent être créées que par des créatures magiques.

Si oui ou non les fantômes sont des êtres vraiment sensibles possédés d'une existence indépendante n'est pas clair ; Rogue stipule qu'un fantôme est simplement "l'empreinte d'une âme défunte sur la terre". Ils ne semblent être qu'une empreinte de leur âme, de ce qu'ils furent. Les fantômes, comme je viens de le dire, furent vivants auparavant, à l'inverse des esprits-frappeurs.
Voyez par "empreinte de l'âme" un terme générique pour "volonté" qui acquiert une forme qui ressemble à celle que cet être avait autrefois, mais qui n' a plus rien de ce qu'il fût, en somme, ça n'est pas un esprit, ni une âme, ni un corps, mais une sorte de volonté, de conscience qui s'extirpe de tout ceci, soit assimilable à l'esprit, soit qui s'en dissocie encore, empreinte de l'âme.

Seuls les sorciers peuvent devenir des fantômes donc, et à condition d’en faire le choix avant de mourir. Nick Quasi-Sans-Tête explique la chose ainsi :

« Je ne sais rien des secrets de la mort, Harry, car j’ai choisi de la remplacer par ma faible imitation de la vie. »

Sont-ils âme errante ou simple résidu magique de ce qu'elle fût, de ce que fût l'être, restant attachée au monde terrestre, forme magique éthérée affaiblie ou serait-ce une âme souillée ne pouvant vraiment mériter l'appellation d'âme, de part "divine, créatrice" de notre être puisqu'elle se refuse à retourner au créateur ?

Et bien, il semblerait davantage logique qu'ils ne soient donc, comme expliqué au tout début, qu'un simple résidu de volonté ; une faible imitation de la vie qu'ils eurent et non une véritable âme errante bien que ce soit possible. L'âme ne pouvant interagir véritablement avec le monde physique car étant immatérielle, et ne pouvant pas rejoindre l'Ether car rattachée au monde terrestre par la volonté, reste bloquée sur terre mais sans réceptacle et donc, dans un entre-deux monde mais pas littéralement, l'âme conservant donc en mémoire ce qu'elle fût plutôt que de rejoindre le grand tout.

Nick dit aussi ceci : « Les sorciers peuvent laisser sur terre une empreinte de ce qu’ils étaient de leur vivant, ils peuvent revenir se promener sous une forme affaiblie là où leur personne existait autrefois. »

Ainsi, il est fort probable que ça ne soit pas l'âme à proprement parler qui reste, mais plus une forme affaiblie de ce qu'ils furent, une sorte de volonté, d'esprit, une empreinte, plus qu'une âme, qui conserve la personnalité, l'individualité, etc car, pour expliquer cette "mémoire" qui reste sans le cerveau, il faudrait donc que cette "chose" soit la conscience, la volonté, qui a conscience d'être grâce à la mémoire, aux sens, à la comparaison que l'être peut faire par rapport aux choses extérieures, qui manifestement, magiquement, ne s'est pas détruite avec le corps car elle acquiert une autre forme, un autre réceptacle éthéré et affaibli.
C'est illogique, mais c'est de la science-fiction car nous savons tous que la conscience ne peut être sans la mémoire et les sens. La conscience d'être un individu en tout les cas.
Et rien ne nous dit ou nous prouve que la conscience, qui, si on suit la logique des choses, est créée par la matière, le corps et ses interactions, à la mort du corps physique, déjà continue d'exister mais surtout conserve les données qui étaient conservées sur le disque dur, le cerveau. Mais comme c'est magique, c'est sans doutes faisable. Mais par conséquent... La conscience est-elle leur âme ? Ou pouvons-nous dissocier les deux ?
Le dualisme de Descartes et bien d'autres philosophies à travers le monde tentent de nous démontrer que la conscience aurait été là bien avant la matière et qu'elle peut vivre sans, bien qu'elle ne nous dise pas que nous serons toujours l'être que nous serons à notre mort, la conscience ayant besoin d'un réceptacle pour acquérir une identité mais qu'une fois notre corps mort, elle retourne au grand tout, à la conscience du monde, à l'Univers, au Créateur... Voir qu'elle peut redescendre sur terre, emprunter un autre corps et ce indéfiniment pour pouvoir interagir avec la matière, exister réellement, appréhender le monde, etc. Ce qui, bien évidemment, est une vision assez "religieuse" si je puis dire, puisque cela ferait du monde, plus qu'un enchaînement aléatoire de causes à effets obéissants à une logique mais bien une expérience afin de donner la vie à un monde et à des réceptacles capables de l'appréhender.
Néanmoins, dans cette philosophie, cette conscience est nommée "âme", notre part divine, notre étincelle qui est en chaque chose et en tous.
Quand d'autres nous affirment que c'est l'inverse et que la matière a toujours été là, ou que du moins certaines particules sont élémentaires, bien que nous sommes en droit par conséquent de nous dire que tout ceci a obéit et obéit donc à une logique primale qui nous dépasse à moins que celle-ci ne se soit elle même créée et développée grâce à la matière.

Donc, une sorte de conscience plus qu'une âme bien que l'on pourrait croire que les deux sont liées, on peut sûrement les dissocier, surtout dans cet univers de SF ;  l'âme étant dans cette dimension entre la terre et le "ciel" disons, l'entre-deux monde, l'esprit choisissant de se manifester de nouveau sur terre, le seul endroit qu'elle connaît,
et qu'elle ne peut interagir que d'une certaine manière avec la matière, par la force de l'esprit et la magie.

Il semble que leurs sens ont été quelque peu altérés depuis leurs morts, puisque leur idée de la musique – un orchestre de trente scies musicales – semble bizarre et désagréable à entendre pour les vivants. De plus, ils ont l’air d’être plus liés à un endroit qu’à un autre (comme Mimi Geignarde par exemple).

Rowling dit aussi : « les sorciers possèdent des moyens leur permettant de s’assurer que leur voix sera entendue après leur mort. »

En somme, cela est-il également possible pour un moldus de devenir fantôme, ou est-ce réservé aux sorciers ? Si tel est le cas, ce serait donc ce flux magique, qui donnerait la force à l'esprit de venir de nouveau sur terre sans pour autant être vivant physiquement et d'interagir un minimum avec la matière sans le pouvoir réellement, sous une forme magique éthérée comme déjà expliqué.

Si on pense que l'âme, la conscience, est là avant la matière et est donc le siège des émotions que le corps, le cerveau, traduit, (bien qu'IRL nous savons que c'est peu probable) ou que l'âme est une essence vitale qui n' a aucun rapport avec la conscience, alors, par le souvenir de ce corps, l'âme, les fantômes, véhiculent ces mêmes émotions, sans pouvoir en ressentir d'autres potentiellement. Là où cette explication trouve ses failles, c'est que cette âme a donc bien besoin d'un corps pour interagir convenablement avec le monde et assimiler des informations, d'un cerveau en l'occurrence, d'une banque de données.
Autant nous nous doutons qu'il est donc impossible de conserver un mémoire à notre mort physique, autant dans cet univers magique, l'âme semble emmagasiner les données traitées par leur cerveau de leur vivant et conserver, elle aussi, comme la mémoire, les souvenirs et les informations ainsi que donc, les possibilités d'analyse, de déduction et de mémoire, ainsi que la personnalité qu'elle avait de son vivant, et donc semble-t-il, un semblant de traitement de données car l'âme, qui ne savait rien avant d'apprendre grâce au corps, sait maintenant ; de par le souvenir de leur cerveau et de son fonctionnement, des choses qu'ils ont vus et l'apparence qu'ils ont conservés d'eux, leur âme peut traiter de nouvelles informations, en conservant celle que l'individu a assimilé de son vivant, sans avoir besoin de corps, sauf pour interagir véritablement avec le monde ce qui explique ce qu'est un fantôme : un écho de ce qu'était la personne de son vivant, piégée, ne pouvant interagir avec le monde et la matière ni rejoindre l'Ether.

Quelle appellation leur donner, que sont-ils réellement ? Allez savoir. En tout les cas, vous savez comment le jouer.



Les Esprits-Frappeurs.



Un Esprit-Frappeur est quant à lui un non-être, qui contrairement au fantôme, ne fût jamais vivant et qui n'est pas rangé dans la catégorie des Esprits (à savoir qu'au XVème siècle, le classement des créatures magiques n'est pas encore tout à fait au point). C'est une créature magique, farceuse, qui peut interagir physiquement avec le monde matériel de par sa consistance, se rendre invisible et semble pouvoir se déplacer instantanément. Bien qu'il possède des capacités semblables à celles du fantôme, comme flotter dans les airs, il ne semble pas pouvoir traverser les murs.
Les esprits frappeurs semblent avoir des visages sournois, avec un air malicieux et méchant.
Ils ne peuvent semble-t-il pas être tués, puisqu'ils ne sont pas vraiment vivants.

« Peeves (un Esprit-Frappeur) n’est pas un fantôme : il n’a jamais été vivant. C’est un indestructible esprit du chaos assez « solide » pour dévisser des lustres, jeter des cannes et mâcher du chewing-gum. » (JKR)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les Esprits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ames errantes/Esprits Perdus
» Les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyensdiscutent des événements ; les petits esprits discutent des gens. | PV Helvia
» Les grands esprits se trouvent toujours [Pv Carl/Iosa/Vindi]
» Des esprits colonisés par les « loas » ou des esprits du XIXe siècle ? Chroniqu
» • Requiem des Esprits ♂ → Clan des Ténèbres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fort-Morn - La cité des Sorciers :: Tutoriels :: Créatures & particularités-