Fort-Morn est un royaume magique, inspiré de l'univers de J. K. Rowling sur Habbo.fr.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Les Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abraxas WissenwaldZodiaque : Lion Messages : 37
Date d'inscription : 14/05/2017
Localisation : Wand Factory

Feuille de personnage
Nom du personnage: Abraxas A. Wissenwald
Âge: 123 ans
avatar
Admin
Admin
MessageSujet: Les Vampires   Ven 19 Mai - 16:01
Les Vampires.





Les Vampires sont des êtres magiques qui mordent et sucent le sang de leurs victimes.

Le ministère de la Magie de 1811 les considère comme des êtres et c'est pour ne pas être classés avec ces créatures que les centaures et les êtres de l'eau ont demandé à être considérés comme des animaux.

Ils sont plus précisément considérés comme des créatures partiellement humaines.

L'article 12 du Règlement concernant le traitement des créatures partiellement humaines interdit probablement la chasse aux vampires, ce qui n'est pas le cas à Fort-Morn.

Les vampires ont le teint émacié et des poches sombres sous les yeux.

L'ail permet de les éloigner.

Les vampires sont craints et détestés par beaucoup ; les centaures, par exemple, ne les apprécient pas du tout.

Les vampires craignent également le soleil (ref. Pottermore).

Les vampires ne sont pas considérés comme des sorciers mais les vampires étant des créatures partiellement humaine, ils sont donc "en partie" humains, sans doutes car, ils le furent.


On ne sait pas comment le premier vampire est apparu ; s'il fût maudit grâce à un rituel magique, ou mordu par une créature à part entière aux pouvoirs similaires, ou si les "vampires" sont bel et bien des créatures à part entière humanoïdes sans pouvoirs magiques de sorciers et qui ne transmettent pas leurs singularités par la morsure, ou alors si, mais en s'accouplant avec d'autres vampires ou des sorciers, afin de former un hybride. Il est fort probable qu'il fût humain et qu'il y'ai eu transformation, créant ainsi le premier vampire, qui n'était sans doutes pas sorcier. Un être maudit, possédant une âme damnée, qui peut contaminer d'autres sorciers ET/OU donner naissance à une progéniture semblable ou hybride, qui, les sorciers mordus, après contamination, subissent une transformation, et donc semblent toujours posséder les moyens d'utiliser leur magie, tout comme les hybrides, je vais y revenir ; J.K s'étant inspirée du folklore britannique, il y' a fort à parier que c'est le cas, et qu'un sorcier contaminé hérite de ces facultés sans pour autant ne plus pouvoir user de sa magie, la morsure ne sert donc pas uniquement à tuer et ne prive pas un sorcier mordu de ses pouvoirs (sauf s'il n'en a pas de base car est un moldu ou un cracmol, évidemment).

Donc la question qui se pose est : D'où vient le premier vampire ? Et n'y'en a-t-il eu qu'un seul ? Est-ce véritablement une créature à part entière ou est-ce un moldu ou un sorcier maudit par un sorcier ?
Et par conséquent, transmettent-ils leurs pouvoirs par une morsure et en donnant naissance à des vampires, ou uniquement par l'un de ces procédés ? Et sont-ils stériles s'ils sont vraiment des créatures mi-humaines mi-vampires ?

Si on part du principe que les vampires peuvent mordre et ne sont pas des créatures à part entière, alors leur prolifération s'explique de par ce fait. Néanmoins, les créatures produites sont hybrides, et ne peuvent donc pas donner naissance car sont somme toute stériles comme toute association entre créatures ; néanmoins encore, rien ne l'affirme, car "vampire" sera perçu ici comme une altération de soit, de ses gênes, plus que comme une association de gênes venus de plusieurs créatures et rendant donc stérile bien que ceci soit le fait le plus probable.

Si on part du principe qu'ils ne peuvent pas transmettre par morsure et qu'ils sont stériles, il n'y aurait plus de vampires aujourd'hui ou un seul et unique, le maudit, qui n'aurait pas été tué.

Si on part du principe qu'ils ne sont pas des créatures à part entière, qu'ils sont stériles car c'est le plus probable, et qu'ils ne peuvent pas mordre ou même qu'ils le peuvent, ce qui renforce l'hypothèse qu'un vampire est une créature à part entière, alors la seule hypothèse probable serait donc que ce soit une race à part entière qui se perpétue en donnant naissance à d'autres vampires, car il y'en a d'autres sinon donner naissance à d'autres vampires serait impossible, et que ces derniers peuvent également créer des hybrides sorciers-vampires par exemple, mais stériles, en s'accouplant avec des sorciers, ou en en mordant.

Ce qui nous affirme donc que pour que les vampires continuent d'exister, il en faille plusieurs à moins que sa progéniture, somme tout stérile, et lui même s'affaire à mordre une multitude de victimes qui ensuite, en mordront d'autres, mais impossibilité d'avoir d'enfants ou que cette particularité ne rende pas stérile car n'est pas identique aux vrais hybrides provenant donc de créatures différentes, les vampires étant partiellement humains, ne rendant donc pas forcément la progéniture stérile.

Or, il y' a des sucettes pour vampires à Honeydukes. Or on sait que seuls les sorciers ou créatures magiques y ont accès. Et le fait qu'un sorcier-vampire soit nommé "hybride", et qu'il y' ai, semble-t-il, des enfants vampires, à moins que ces derniers aient été mordus jeunes et que le terme vampire soit employé grossièrement également pour les hybrides, nous prouvent que les vampires peuvent donner naissance et qu'ils sont donc soit des créatures à part entière et non des hybrides, soit que ces "vampires" ne sont pas stériles car ne sont pas véritablement de vrais "hybrides" entre races différentes mais bien entre la même race, altérée. Mais dans ce cas il faudrait expliquer pourquoi appeler certaines personnes "vampires" et d'autres "hybrides" car rien ne semble l'expliquer, cela ne fait que pencher du côté du fait que les vampires sont des créatures à part entière.

Nous savons d'autant plus que ce sont des créatures humanoïdes, partiellement humaines au teint émacié, aux longues canines, etc, etc. Ainsi, il y' a fort à parier que ce fussent bien des êtres vivants, humains, avant de devenir ce qu'ils sont et non pas des créatures "à part entière", mais les créatures humanoïdes semblables aux humains mais différents, comme les harpies, existent également, et ne furent jamais sorcières, ce sont bel et bien des créatures ! Encore une fois, l'hypothèse qu'ils soient des créatures à part entière est davantage probable, d'autant plus que l'appellation "hybride" par J.K. de certains hybrides-vampires et de "vampire" pour d'autres est révélateur de leur différenciation comme je le disais. Si on suit la définition, ce sont bien des mi-sorciers, mi-vampires, et les vampires appelés vampires seraient donc les créatures, et pas des mi-moldu, mi-vampire qu'on appellerait logiquement également hybrides. Tout le problème est alors là, on ne sait pas vraiment ce qu'ils sont, mais il y' a fort à parier qu'ils soient des créatures à part entière.

Mais cette phrase vient également semer le doute : "Ils sont plus précisément considérés comme des créatures partiellement humaines." ; sont-ils donc mi-humains, mi-créatures et donc des hybrides ? Et donc, cette spécificité rend-t-elle vraiment stérile alors ? Alors ils doivent mordre forcément, ou alors ils ne sont pas stériles. Et pourquoi alors en appeler certains hybrides et d'autres vampires s'ils sont tous des hybrides ? Ou disent-ils cela uniquement pour signifier que ces créatures sont très semblables aux humains et sont, tout comme eux, des êtres ? Que de questions.


Un enfant de sorcier et de vampire sera appelé "Hybride", car il aura du sang de vampire dans les veines. Cela fait-il de lui un vampire ? Soit, le "gène vampirique" n'est pas héréditaire et donc l'enfant ne naîtra pas vampire, soit le gène mutagène opérera car inscris dans l'ADN. Si on part du principe qu'il y' a bien un élément mutagène qui se transmet lors d'une morsure pour transformer un sorcier en vampire, alors il peut somme toute se transmettre lorsque que le vampire donne naissance. D'autant qu'un être mort-vivant à l'âme corrompue, ne pourra donner naissance à un être doté d'une âme pure et d'une pleine vie malgré le fait que son autre parent soit humain ; il y' a des hybrides vampires, et la définition stipule bien qu'ils descendent de vampires, donc, évidemment, le gêne vampirique se transmet de la sorte ; mais rien ne nous garantis encore une fois, que la progéniture est stérile ni que ces vampires originaux n'étaient pas eux-mêmes des hybrides, les vampires n'étant que des hybrides, il fallait bien leur donner un nom tout comme aux loups-garous, qui sont également en quelques sortes des hybrides, mais également appelés des sorciers, et des loups-garous et n'étant donc aucunement stérile. Le vampirisme serait donc une faculté, et pas forcément issu d'une créature appelée vampire, mais arrivée d'on ne sait quelle manière, une malédiction sûrement, ne rendant pas stérile. Mais nous ne savons toujours pas si la morsure transmet le gêne, néanmoins nous partons du principe que c'est fort probable si on tient compte du folklore.

Néanmoins, les vampires peuvent-ils vraiment donner naissance ? Là encore, que de suppositions. On sait que le Comte Vlad Dracula est un vampire et que J.K. le nomme Dracula et qu'il a eu un fils, Vlad III Tepes l'Empaleur. On ne sait pas si ce dernier l'a eu de son vivant ou lorsqu'il était vampire, et on ne sait si Vlad Tepes est un vampire et s'il l'est, on ne sait pas s'il le fût lors de sa vie ou de sa naissance.
Néanmoins, si l'on suit l'histoire de Bram Stoker l'écrivain de "Dracula", qui semble avoir été reprise par J.K. on s'aperçoit que c'est Vlad Tepes qui fût repris pour devenir Dracula, le vampire et malgré tout, c'est son père qui est officiellement vampire selon J.K. Il y' a donc fort à parier que Vlad Tepes l'est également, soit de par son père par morsure soit par naissance.
Pour avoir rendu ces personnages membres de l'Univers d'Harry Potter intégrés à la catégorie "Vampires" et ayant stipulé qu'un vampire était allergique au soleil sur Pottermore, alors on se rend compte qu'elle tire son folklore d'un mélange mais surtout de Bram Stoker ; ainsi, nous avons une base qui nous permet de penser que tout ce qui sera écrit ici sont les attributs des vampires selon J.K. et que, Dracula ayant été un humain, vivant, étant devenu vampire, ce soit le cas pour les autres, qu'ils furent maudits ou mordus par une créature à part entière ; donc, le gène se transmet, par morsure ou par naissance, c'est certain. Rend-elle stérile ? Il est fort probable que non.

(À ce propos, nous ajoutons que l'union d'un vampire à une mortelle était possible dans les anciennes légendes et que l'on appelait le métis, un "dhampire", ce qui collerait bien au terme hybride. Nous savons également que des enfants vampires existent et arpentent les rues du Chemin-de-Traverse et de Pré-Au-Lard puisque des sucettes au goût de sang sont semble-t-il en vente chez Honeydukes pour les enfants vampires ; à moins que ces vampires soient issus d'unions de vampires ou mordus très jeunes, on peut penser donc que les vampires peuvent donner naissance et qu'ils transmettent leurs gênes puisqu'un enfant de vampires sera un vampire et qu'il existe des hybride vampires, avec tout ceci, on peut se dire qu'il y' a bien plus que la morsure de possible pour être hybride, tout comme la définition originelle le stipule : descendre de cette créature, qui donne naissance à une progéniture aux mêmes caractéristiques.
Bien ! Maintenant, un enfant issu d'une union sorcier-vampire héritera t-il des gênes de son parent vampire ? Et bien le terme d'hybride semble le stipuler, ce qui ferait de cet enfant un "Vampire" malgré tout, mi-sorcier, mi-vampire, qui hérite des facultés des deux parents, comme le stipule la définition :

"Les hybrides sont des humains avec au moins un parent n'étant pas humain, bien que les sorciers ayant un ancêtre non-humain sont aussi considérés comme des hybrides. Ils sont très rares et ont les traits des deux espèces, telle que la capacité d'utiliser la magie et de résister aux sorts pour ceux qui ont du sang de géant."

Lorcan d'Eath est un chanteur en partie vampire. Il est resté en tête du hit-parade pendant dix-neuf semaines avec sa chanson "Cou de vous", semble avoir l'apparence du vampire et possède l'appellation d'Hybride donc nous avons la preuve que les vampires donnent naissance ou que s'ils étaient sorciers, ils conservent leurs pouvoirs magiques, tout comme les hybrides.
Il fût élu sorcier du mois en 2006, qui est une rubrique du site officiel de J.K. Rowling, ce qui prouve bien qu'il est malgré tout considéré comme un sorcier, un hybride, mais possédant les capacités des deux espèces comme intitulé dans la définition d'hybride.)


Un enfant de couple vampire sera donc un vampire, mais si ces vampires furent sorciers, cet enfant pourra hériter du gène magique.

Nous savons également que bien que son oeuvre soit partiellement laïque, les enfants fêtent noël, étant britanniques, et que l'influence Chrétienne est donc présente.
Bien que J.K. s'inspire bien souvent des anciennes pratiques et des anciens temps, nous savons que l'âme a une place importante dans cet univers. Ainsi, un vampire aurait une âme viciée, cette dernière, si contamination il y' a, serait pervertie et corrompue car damnée, tout comme les utilisateurs d'Hocruxes qui souillent leur âme à jamais, la déchire, ce qui fait que Voldemort ne renaît pas sous les traits d'un fantôme d'ailleurs. Ainsi, il y' a fort à parier que tout ce qui touche "Dieu" en général et le monde de l'âme puisse repousser les vampires, créatures maudites. Un enfant hériterait donc lui aussi d'une âme maudite et corrompue, eux même morts-vivants).
Donc, eau bénite ou crucifix... Peuvent potentiellement les repousser tout comme bien des sortilèges ; bien évidemment, il n'y a pas que le christianisme qui évoque l'âme et il y' a fort à parier que l'oeuvre de J.K. se veuille laïque malgré que les élèves fêtent noël car ils sont britanniques et que le christianisme y est majoritaire ; vous-même fêtez sûrement noël sans pour autant être croyants, comme une sorte de tradition qui fait plaisir aux enfants, mais c'est probable.

Les vampires ont une âme pervertie qui n'ira pas vers l'au-delà à leur mort, mais ils en possèdent. Pourquoi ? Car un être démuni d'âme n'est plus qu'une coquille vide qui perd toute mémoire, qui ne sait plus qui il est, etc. mais qui continue de vivre tant que le coeur et le cerveau fonctionnent, selon le professeur Lupin, tel un "Inferi". Ce qui dénote là, de l'intention de l'auteur à mettre en avant les sciences hermétiques dépeintes à travers son oeuvre qui placent l'âme comme étant la conscience de soi et pouvant vivre au delà du corps charnel.

Pour résumé, nous possédons une multitude d'éléments qui tendent à penser qu'un vampire donne bien naissance à un être possédant ses caractéristiques d'une part, mais peut également donner naissance à un hybride, mi-sorcier, mi-vampire, possédant les caractéristiques des deux parents et pouvant donc hériter du gêne magique s'il ne devient pas cracmol. Nous ne savons pas réellement s'il peut transformer un être mordu en vampire (hybride), et le fait qu'ils cohabitent avec les sorciers ne nous éclaire pas davantage non plus, mais c'est ce que nous adopterons en RP.

Les vampires ont des sens particulièrement développés, tout comme les loups-garous, et il est probable de dire qu'ils possèdent une force surhumaine, c'est ce que nous adopterons en RP.

Ils n'ont pas de reflet et ne possèdent également somme toute aucune ombre.

Ils posséderaient donc deux longues canines et ne seraient pas soumis à la vieillesse ou du moins, ne mourront pas de par elle.

« Cet état de non-mort est étroitement lié à la malédiction d’immortalité » et le sang de ses victimes le fait rajeunir en plus de lui redonner sa pleine force/vitalité.

Les vampires possèdent un pouvoir hypnotique et un don pour la séduction leur permettant, notamment, de séduire efficacement les femmes ou les hommes et de s'approcher plus facilement de leurs proies. Ces créatures pourraient également lire dans les pensées des êtres qu'ils ont mordus, mais pas à la manière d'un Legilimens.

Il semblerait qu'ils ne puissent entrer dans des endroits où il n'a pas été invité bien que cela soit hypothétique, et nous ne l'adopterons pas en RP.

Bien des facultés qu'attribue Bram Stoker et les légendes, aux vampires, ont été occultées car créant un déséquilibre au sein du Rp et n'ayant pas étaient mentionnées par J.K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraxas WissenwaldZodiaque : Lion Messages : 37
Date d'inscription : 14/05/2017
Localisation : Wand Factory

Feuille de personnage
Nom du personnage: Abraxas A. Wissenwald
Âge: 123 ans
avatar
Admin
Admin
MessageSujet: Re: Les Vampires   Sam 3 Juin - 17:42
Mit à jour.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» 2- Les vampires pour les nuls
» Vampires & Défis
» Les Vampires
» La chasse aux vampires ! [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fort-Morn - La cité des Sorciers :: Tutoriels :: Créatures & particularités-